Woofing à Titirangi

Deux supers premières expériences Woofing, cette fois avec l’anglais comme langue et même avec nos balbutiements un peu hésitants, ce n’était finalement pas un problème de comprendre et d’être compris.

On a d’abord passé une semaine chez Evelyn, une enseignante originaire d’Angleterre, pleine de ressources et de vivacité.

Chez Evelyn Chez Evelyn 02

Nous l’avons aidée dans différentes tâches ; jardinage, désherbage, nettoyage, creusage d’un grand trou pour planter un arbre…

Chez Evelyn 03 Chez Evelyn 04

Chez Evelyn 05 Chez Evelyn 06

Mais ce qui a pris le plus de temps, c’était le toit du garage ; nettoyage des points de rouille, brossage et peinture.

Chez Evelyn 07 Chez Evelyn 08

Chez Evelyn 09 Chez Evelyn 10

Nous avons pris beaucoup de plaisir à travailler avec Evelyn, qui ne manque pas d’efficacité et d’énergie, mais qui a quelque fois besoin d’un petit coup de main de Woofers volontaires et enjoués pour se motiver. Une petite maison confortable, un jardin aux couleurs de l’automne, une hôte attachante et délirante par son côté très théâtral et entier ; rien ne manquait pour que l’on se sente bien.

Chez Evelyn 11 Chez Evelyn 12

Chez Evelyn 13 Chez Evelyn 14

Chez Evelyn 15

On a aussi passé de bons moments à rire lors de parties de dés, ou de jeux sur ordinateur mettant à l’épreuve les capacités du cerveau ; son dada, sa fierté ! Evelyn a été très patiente avec nous et notre anglais de débutant, qu’elle a corrigé quelques fois, mais surtout pris le temps d’écouter, tout en s’exprimant le plus clairement possible, malgré son débit naturellement rapide que l’on avait parfois du mal à suivre. Au final on a pas mal discuté, philosophé et ri sur un tas de sujets ; c’était riche d’échange ! Evelyn a particulièrement été inspirée par les repas que l’on a concocté avec chef Jean

Chez Evelyn 16 Chez Evelyn 17

et très reconnaissante aussi de l’aide qu’il a apporté pour réparer le ‘bloody computer ‘ et la mini formation Photoshop qu’il lui a dispensé. Moi j’ai même eu la chance de participer à un cours de yoga ‘in english’, c’était génial ! Et puis on a eu la joie de visiter l’école Steiner dans laquelle Evelyn a travaillé et de participer à un workshop en biodynamie.

Chez Evelyn 18 Chez Evelyn 19

Cette école, c’est le rêve éveillé ; ça donne grave envie de retourner en enfance !

Chez Evelyn 20 Chez Evelyn 21

Notre 2ème semaine, c’était chez Heidi, originaire de Titirangi et qui a travaillé pendant longtemps chez Air New Zealand. Elle vit dans un ancien théâtre, qu’elle a rendu habitable tout en conservant les anciennes structures telles que la scène devenue chambre et atelier, et la longue pièce réservée jadis au public, transformée en salon et prêtée accessoirement  pour des cours de yoga.

Chez Heidi Chez Heidi 01

C’est un endroit vraiment magnifique, environné de bush luxuriant et sauvage ; on a l’impression de se promener en plein cœur d’une forêt primaire et pourtant, ça fait partie de la propriété.

Chez Heidi 02 Chez Heidi 03

On a beaucoup apprécié Heidi pour son calme, sa douceur et sa gentillesse. C’est aussi une artiste qui créé des vêtements avec des teintures naturelles par empreinte de feuilles récoltées dans le bush pour la touche locale ! Un grand succès !

Chez Heidi 04 Chez Heidi 05

Avec Heidi, nous avons passé un moment dans le bush à débroussailler, récupérer du bois et aménager un peu d’espace pour planter des rangées de flax et de cabbage trees, qui formeront en poussant une barrière naturelle pour délimiter le voisinage.

Chez Heidi 06 Chez Heidi 07 Chez Heidi 08

On est aussi très fier de notre œuvre d’art, façon mosaïque réalisée avec des matériaux de récup, pour agrandir le ‘driveway’ qui était un peu trop étroit.

Chez Heidi 09 Chez Heidi 10

Chez Heidi 11 Chez Heidi 12

Et puis nous avons apporté notre aide, autant que possible aux travaux d’aménagement au sous-sol, pour un appartement indépendant. Rangement, tri de déchets de chantier, déplacement de meuble, mise en place de l’isolant dans la future cuisine et posage du placo.

Chez Heidi 13 Chez Heidi 14

Chez Heidi 15 Chez Heidi 16

Bref on a été bien occupé !
Mais Heidi était là pour manifester sa joie, préparer de bons lunchs et proposer des pauses thé aux travailleurs de force.

Chez Heidi 17 Chez Heidi 18

Chez Heidi 19

Et puis nous avons bien sympathisé aussi avec son fils Ben et sa compagne Rianne, qui sont venus donner un coup de main et dont la compagnie a été plus qu’appréciable ! De bons contacts à garder ! Sans oublier Max le chat, pas si sauvage qu’il n’en a l’air !

Chez Heidi 20 Chez Heidi 21

On est quand même sorti pour le festival de musique de Titirangi, et on s’est régalé dans une ambiance très hippie, avec des concerts en tout genre, des costumes délurés,

Chez Heidi 22 Chez Heidi 23

des gens enthousiastes et passionnées, comme un groupe de xylophonistes avec leur instruments en bois, faits-maison, qui ont mis une sacrée ambiance avec leur musique chaude et entrainante ! Et cette exaltation qui se lisait sur leurs visages… largement communiquée et contagieuse!

Chez Heidi 24 Chez Heidi 25

Nous remercions chaleureusement ces deux charmantes personnes pour leur accueil à Titirangi et la foule de bons souvenirs que nous emportons avec nous pour la suite du voyage. Et voilà nos bagages un peu plus chargés de nouvelles expériences, de nouveaux acquis, de ‘new skills’… Nous nous reverrons certainement !

Vous pourriez aussi aimer...