Petite tranche de vie sur Kerikeri et alentours

Nous avons finalement passé un bon mois et demi au Kerikeri Farm Hostel dans un cadre idyllique et en très bonne compagnie. Le verger d’agrumes, les plantes à fleurs, les animaux…

Kerikeri farm hostel Kerikeri farm hostel 02

Kerikeri farm hostel 03 Kerikeri farm hostel 04

Kerikeri farm hostel 05 Kerikeri farm hostel 06

Kerikeri farm hostel 09 Kerikeri farm hostel 10

Un cadre tellement paisible que tous les voyageurs de passage sont tentés de prolonger leur séjour… Comme nous !

Kerikeri farm hostel 07 Kerikeri farm hostel 08

On se refait même un semblant de routine, comme le marché local tous les dimanches, et on déniche les bonnes adresses pour les légumes bio, les bons fromages (pas du luxe quand les rayonnages des supermarchés sont remplis de cheddar et fromages sans goût…)

Encore de bonnes soirées bien animées et riches de rires et d’échanges culturels entre français, allemands (les 2 pop majoritaires !), américain, suédois et slovénienne, comme les recettes de cuisine, entre autre…

Kerikeri farm hostel 11 Kerikeri farm hostel 12 Kerikeri farm hostel 13

Kerikeri farm hostel 14 Kerikeri farm hostel 15

Kerikeri farm hostel 16 Kerikeri farm hostel 17

Kerikeri farm hostel 18 Kerikeri farm hostel 19

Kerikeri farm hostel 20 Kerikeri farm hostel 21

Kerikeri farm hostel 22 Kerikeri farm hostel 23

Et grâce à notre super amie frenchy, la délirante et attachante « miss Elodie », on a eu notre 1ère expérience de boulot rémunéré dans le pruning ; c’est-à-dire tailler, dénouer, arranger et clipper les branches des arbres à kiwi.

Prunning 01 Prunning 02

Prunning 04 Prunning 03

Prunning 05 Prunning 06

Fatiguant au début pour le dos et le cou, mais par la suite on s’y fait, puis on avait la chance d’être en bonne compagnie avec une joyeuse équipe de maoris qui passaient leur temps à chanter et à raconter des blagues, ainsi qu’un manager plutôt cool.

Il y a aussi beaucoup de très belles balades à faire dans les environs.

Comme Matauri Bay, qui abrite plages de sable blanc et eaux cristallines, avec un point de vue à couper le souffle sur l’océan et les emblématiques Cavalli Islands.

Matauri Bay 01 Matauri Bay 02

Nous avons fait l’ascension du petit sommet devant la baie jusqu’à cette surprenante sculpture de pierre, ce mémorial incluant l’hélice du navire du Rainbow Warrior.

Matauri Bay 03 Matauri Bay 04

Matauri Bay 05 Matauri Bay 06

Pour la petite histoire (et rappel douloureux pour tout pacifiste français !) en 1985, les services secrets français, coulent le navire amiral de l’organisation écologique Greenpeace en escale à Auckland pendant sa campagne contre les essais nucléaires français dans le Pacifique. Grâce à une tribu locale, les Ngati Kura, l’épave est acheminée d’Auckland pour devenir un sanctuaire marin, ici, non loin des côtes, à 22m de fond. Il est possible d’aller explorer l’épave en plongée, la faune et flore sous-marines valent le détour !

Nous, on s’est plutôt essayé à la pêche avec Dajana et Elodie, mais on n’a pas vraiment trouvé le bon spot… ni la bonne technique ! Mais on a quand même passé un bon après-midi !

Matauri Bay 07 Matauri Bay 08

Matauri Bay 09 Matauri Bay 10 Matauri Bay 11

Puis dans le Whangaroa Harbour, on a parcouru en voiture la route des crêtes offrant des vues sur les bras de mer bordés de forêts.

Whangaroa harbour 01 St Paul's rock 01

Ensuite on a pris de la hauteur en grimpant sur le sentier menant au pic de St Paul’s Rock. De là, se déroule un panorama assez magique sur les falaises rocheuses et sur la dorsale de volcans érodés, parée des dernières forêts diversifiées de conifères, arbres feuillus et kauris de Nouvelle-Zélande.

St Paul's rock 02 St Paul's rock 03

Une de nos plus belles randonnées, toujours dans le Whangaroa Harbour, reste l’ascension de Duke’s Nose.

Duke's nose 01 Duke's nose 02

Duke's nose 03 Duke's nose 04

Ruisseau à traverser, forêt native, chutes d’eau, mangrove et rochers à grimper à l’aide de chaînes…

Duke's nose 05 Duke's nose 06

Duke's nose 07 Duke's nose 08

Duke's nose 08 Duke's nose 09

Duke's nose 09 Duke's nose 10 Duke's nose 11

Duke's nose 17 Duke's nose 18

Duke's nose 19 Duke's nose 20 Duke's nose 21

Duke's nose 22 Duke's nose 23 Duke's nose 24

Duke's nose 25 Duke's nose 26

Que de paysages variés et splendides ! La vue de là-haut était absolument fabuleuse avec le soleil jouant dans les nuages !

Duke's nose 11 Duke's nose 12

Duke's nose 13 Duke's nose 14

Duke's nose 15 Duke's nose 16

De Paihia, il est possible de prendre le ferry pour Russel, un des plus beaux villages de Nouvelle-Zélande, d’un charme un peu ancien et romantique, paisible, pittoresque…

Russel 01 Russel 02

Russel est également riche de son passé historique en tant que 1ère capitale de Nouvelle-Zélande  et un des 1er lieu d’arrivée et d’implantation des Européens. Nous sommes monté jusqu’au Flagstaff Hill, où les Maoris ont hissé le drapeau de la Confédération des tribus, ce qui a déclenché la 1ère guerre entre colons et Maoris. Un peu plus loin, se trouve une table d’orientation en mosaïque agrémentée d’un cadran solaire.

Russel 03 Russel 04

Russel 05 Russel 06

Russel 07 Russel 08

Puis petite balade le long d’une plage et au sommet d’une colline sur la côte, tout près des habitations. Des couleurs magnifiques !

Russel 09 Russel 10

Russel 11 Russel 12

Russel 13 Russel 14

Russel 15 Russel 16

Russel 17 Russel 18

Russel 19

Vous pourriez aussi aimer...