On the road again

Du 9 au 16 septembre :

Quitter l’atmosphère si particulière et intime de Coromandel pour se retrouver dans une ville disons plus peuplée et mouvementée, ça nous fait drôle et généralement on ne prend pas vraiment le temps de s’y habituer… On s’enfuit vers les espaces verts !

Donc en redescendant sur la côte ouest, on s’attaque à l’ascension courte mais raide du Mont Paku qui mène à un splendide panorama de 360°

Mt Paku 01 Mt Paku 02

Mt Paku 03 Mt Paku 04

puis on zappe l’étape « flâner dans le dédale des rues » de Tauranga et on s’aventure directement à l’assaut des falaises du Mont Maunganui (du maori maunga nui qui signifie « grande montagne »).

Maunganui 01 Maunganui 02

Maunganui 03 Maunganui 04

La ville est toujours plus belle vue d’un haut ! La marche jusqu’au sommet nous récompense d’un beau point de vue sur la péninsule, l’océan pacifique et la longue plage de Papamoa que l’on parcourt ensuite jusqu’à Moturiki Island.

Maunganui 05 Maunganui 06

Maunganui 07 Maunganui 08

Maunganui 09 Maunganui 10

A Te Puna, on fait un petit tour au Quarry Park, un jardin botanique dans une ancienne carrière décoré de très belles sculptures.

Te puna quarry garden 01 Te puna quarry garden 02

Te puna quarry garden 03 Te puna quarry garden 04

Te puna quarry garden 05 Te puna quarry garden 06

Te puna quarry garden 07 Te puna quarry garden 08

Te puna quarry garden 09 Te puna quarry garden 10

Te puna quarry garden 11 Te puna quarry garden 12

On est aussi passé voir les impressionnantes chutes d’eau des Tawera Falls, avant de poursuivre sur la route du géothermalisme avec ses lacs et volcans.

Tarewa falls 01 Tawera falls 02

Tawera falls 03 Tawera falls 04

Tawera falls 05 Tawera falls 06

Tawera falls 07 Tawera falls 08 Tawera falls 09

Première escale à Rotorua, une des destinations vedettes du pays. Si ville en elle-même manque un peu de charme, nombreuses sont ses attractions liées à la culture maorie, au sport et aux stations thermales.

Rotorua 01 

On peut observer partout dans les rues, ses trous d’où s’échappent des fumées aux relents soufrés.

Rotorua 02 Rotorua 03

Rotorua 04 Rotorua 05

Rotorua 06 Rotorua 07

Le musée, à l’architecture très particulière, vaut la visite ! C’était un ancien établissement de cure pour les maladies, qui nous invite à une descente scabreuse au sous-sol, quadrillé par un réseau de tuyauteries d’alimentation des baignoires thermales.

Rotorua 08 Rotorua 09

Rotorua 10 Rotorua 11

Rotorua 12 Rotorua 13

Te Puia, c’est la réserve géothermale que nous avons choisi de visiter.

Te puia 01 Te puia 02

On s’est baladé autour des huttes maoris reconstituées, puis parmi les bains bouillonnants, lacs acides et concrétions de silices en terrasses,

Te puia 03 Te puia 04

Te puia 05 Te puia 06

Te puia 07 Te puia 08

Te puia 09 Te puia 10

Te puia 11 Te puia 12

Te puia 13 Te puia 14

jusqu’au célèbre Pohutu Geyser, qui crache à peu près toutes les heures, une colonne l’eau bouillante pouvant atteindre 20m de haut !

Te puia 15 Te puia 16

Mais l’attraction inoubliable de la journée reste quand même le spectacle maori où Jean a été désigné comme chef de la tribu.

Te Puia 15 Te Puia 16 Te Puia 17

Particulièrement bon dans son rôle, il a procédé comme le veut la coutume à l’échange de baiser (nez-à-nez !) avec les membres de la tribu. Pour moi, « la femme du chef », c’était jubilatoire ! Du coup on a eu droit aux meilleures places dans la salle et puis tout le monde a participé aux danses traditionnelles, celle des femmes avec des sortes de bolasses, et le fameux Haka. Ridicule mais hilarant !

Te Puia 18 Te Puia 19

Te Puia 20 Te Puia 21

Te Puia 22 Te Puia 23

En repartant au sud de Rotorua, on s’est arrêté à Wai-O-Tapu Thermal Wonderland, qui présente des paysages plus spectaculaires les uns que les autres avec grande une variété de lacs, cavités, bains bouillonnants et terrasses de silice aux couleurs bluffantes !

Wai o Tapu 01 Wai o Tapu 02

Wai o Tapu 03 Wai o Tapu 04

Wai o Tapu 05 Wai o Tapu 06

Wai o Tapu 07 Wai o Tapu 08

Wai o Tapu 09 Wai o Tapu 10

Wai o Tapu 11 Wai o Tapu 12
The Champagne Pool  était la plus impressionnante : température de surface 74°C, des bulles dues au dioxyde de carbone et des couleurs intenses et contrastées liées à la présence de différents minéraux.

Wai o Tapu 13 Wai o Tapu 14

Et puis The Devil’s Bath, d’un vert-jaune qui n’incite pas vraiment à s’offrir un bain avec le diable.

Wai o Tapu 15 Wai o Tapu 16

Les Huka Falls, un peu plus loin, déversent leurs eaux turquoise (fruit d’une forte concentration en microbulles d’oxygène) dans un bassin naturel aux remous furieux. On ne s’est pas payé la descente en rafting, mais ça avait l’air dément.

Huka falls 01 Huka falls 02

Et enfin, pour clôturer notre tournée géothermale, on a fini notre déambulage entre les multiples cratères, « chaudrons » et fumerolles soufrées d’un grand plateau à l’atmosphère lunaire : Craters of The Moon ! Extra… terrestre !

Cratere of the moon 01 Cratere of the moon 02

Cratere of the moon 03 Cratere of the moon 04

Cratere of the moon 05 Cratere of the moon 06

Cratere of the moon 07 Cratere of the moon 09

Cratere of the moon 10 Cratere of the moon 11

On n’a pas vraiment approfondi notre visite de Taupo, mais on a fait un petit tour du lac, avant de gagner le célèbre Tongariro National Park. Et là… changement de température radical, on monte en altitude. De nombreuses randonnées permettent de profiter des beautés naturelles du plateau volcanique, de ses lacs vert émeraude et bleu turquoise, de ses rivières et forêts.

Tongariro 01 Tongariro 02

Tongariro 03 Tongariro 04

Tongariro 05 Tongariro 06

On a choisi deux petites balades : Silica Rapids et l’ascension du Upper Lake.

Tongariro 07 Tongariro 08

Tongariro 09 Tongariro 10

Tongariro 11 Tongariro 12

Tongariro 13 Tongariro 14

Tongariro 15 Tongariro 16

Tongariro 17 Tongariro 18

Tongariro 19 Tongariro 20

Tongariro 21 Tongariro 22

Tongariro 23 Tongariro 24

Tongariro 25 Tongariro 26

Je ne me suis pas lassée d’admirer la végétation rase d’altitude, mais extrêmement variée en couleurs et espèces, comme une multitude de mini-bonzaïs.

Tongariro 27 Tongariro 28

Tongariro 29 Tongariro 30

Tongariro 31 Tongariro 32

Tongariro 33 Tongariro 34

Tongariro 35 Tongariro 36

Tongariro 37 Tongariro 38

On reviendra certainement à la fin de l’été pour l’Apine Crossing, mais sans neige !

Vous pourriez aussi aimer...