La ferme Appenzel

Après nos émouvants au-revoir à Waiheke, en route vers le nord avec une première escale de deux semaines dans une ancienne ferme d’élevage de cerfs, non loin d’Helensville. Ce sont Carmen et Ian qui nous accueillent sur le domaine de 80 ha qui appartenait jadis au père de Carmen, un architecte suisse grand amateur de chasse et de cerf, qui nomma la ferme « Appenzel » en référence à un village suisse.

Ancienne ferme Appenzel Ian and Carmen land

Nous sommes donc chaleureusement conviés à passer autant de temps que l’on souhaite dans un très joli chalet de forme ronde.

Le chalet Appenzel 01 Le chalet Appenzel 02

Le chalet Appenzel 03 Le chalet Appenzel 04

Sur le terrain, règne en majeure partie une grande forêt de pins peuplée de cerfs sauvages, puis il y a aussi de quelques ha de châtaigniers et d’oliviers (ne donnant pas tous de fruits), ainsi qu’une parcelle réservée aux 5 moutons restants (certains sont passés à la casserole, d’autres sont morts à cause d’un traitement vermifuge inefficace…)

Forêt de pins Les oliviers

Les chataignés Les all White

Carmen et Ian vivent et travaillent sur Auckland, mais ils passent presque tous leur WE à la ferme pour veiller sur les moutons et faire quelques travaux. Nous avons eu le choix de notre lieu de Woofing ; ici, à la ferme Appenzel ou en ville dans leur habitat principal, ou bien un peu des deux. Pas très intéressés par des AR sur Auckland, nous avons préféré rester sur Appenzel. Et bien  chanceux d’arriver au moment de la récolte des olives, cette 1ère expérience de picking était vraiment plaisante. En gros, il s’agit d’installer des bâches sous les arbres puis d’utiliser une machine vibrante munie de tiges pour faire tomber les olives des branches.

picking olives 01 picking olives 02

Picking olives 03 Picking olives 04

Picking olives 05 Picking olives 06

Ensuite on récupère les olives et on tri rapidement pour enlever bois et feuilles.

Picking olives 07 Picking olives 08

Les arbres contiennent à la fois des olives vertes et noires. Les vertes donnent une huile plus fine et plus goûteuse, mais en moins grande quantité, tandis que pour les noires, plus mûres, c’est la quantité qui prime sur la qualité.

Nous avons aussi appris comment attraper les moutons et les tenir fermement pour leur donner le vermifuge qu’ils tètent à la seringue. Ça doit ressembler un peu à un plaquage de rugby… contre les All White !

Comme petits boulots, on a enlevé une grosse plante qui faisait pression sur la barrière,

Elaguage 01 Elaguage 02

couper du bois, ranger les bûches,

Fire woods 01 Fire woods 02

réparer la barrière,

Réparation des barrières 01 Réparation des barrières 02

nettoyé la gouttière et autres petits travaux de bricolage.

Nettoyage de gouttière 01 Nettoyage de gouttière 02

Réparation du banc Nettoyage du sol

Tronçonnage des ptits arbres Tronçonnage des ptits arbres 02

Sous les chataîgnés Coupe les rejets du chataîgné

Et après tout ça, on a pris le temps de se balader sur le terrain avec Max, l’adorable toutou du voisin, en quête de compagnie.

Max notre voisin canin Ballade

Les oliviers regorgent d’oiseaux qui viennent chercher leur ration de fruits.

silver eyes 01 silver eyes 02

Voici un Silvereye bird tombé du nid, tout mignon avec ses yeux cerclés de blanc.

silver eyes 03 silver eyes 04

En forêt, on a croisé des familles de cerfs gambadant avec grâce et rapidité et le vieux Max qui courait à leur trousse, puis revenait bredouille, haletant et bavouillant.

Forêt Appenzel 01 Forêt Appenzel 02

Forêt Appenzel 03 Forêt Appenzel 04

De très belles balades à faire dans ces bois, en marchant sur le moelleux tapis roux d’aiguilles de pins.

Forêt Appenzel 05 Forêt Appenzel 06 Forêt Appenzel 07

Forêt Appenzel 08 Forêt Appenzel 09

Forêt Appenzel 10 Forêt Appenzel 11

Une visite marquante ; celle du Kaipara Coast Sculpture Gardens, un immense jardin oasis où l’on retrouve un peu de chaque type de paysage néo-zélandais ; gazon vert tendre,  verger de fruits, potager, bush natif, vieilles barrières de ferme, forêt de pins et ponts. On s’aventure sur un chemin où sont semées ci et là, des œuvres d’art contemporaines aussi belles qu’originales.

Sculpture garden 01 Sculpture garden 02

Sculpture garden 03 Sculpture garden 04

Ce sont des sculptures en bois, métal, pierre, verre, fibre ou céramique qui ont été soigneusement choisies et développées pour s’insérer harmonieusement dans le paysage, comme des mini-galeries au sein de la vallée. Beautiful !

Sculpture garden 05 Sculpture garden 06

Sculpture garden 07 Sculpture garden 08

Sculpture garden 09 Sculpture garden 10

Côté surprise, on a eu la joie de revoir Béatrice avant son retour en Bretagne et de rencontrer son amie canadienne Isabelle, une nana sympa et délirante. Toutes deux nous ont tenu compagnie au coin du feu lors de la soirée où l’électricité s’est coupée à cause de la tempête.

Léa et Isabelle Léa et Isabelle 02

Quelques jours avant notre départ, Jess, une autre Woofeuse française est venue s’installer au chalet… Encore une très belle rencontre que l’on espère bien recroiser ailleurs en Nouvelle-Zélande.
Merci Ian et Carmen pour ces deux semaines fabuleuses dans la nature !

Jess sur le toit 

Vous pourriez aussi aimer...