Et en chemin vers l’Otago

22-29 octobre

Derniers jours de vacances avant de se mettre à la recherche d’un boulot. On descend plus au sud avec un arrêt à Geraldine, qui n’est pas une copine mais un petit village dont l’atout principal est la proximité de très belles forêts natives à flanc de montagne. Comme la Peel Forest, qui offre de très belles balades.

DSCN4967 DSCN4969 DSCN4983 DSCN4988

 

On poursuit jusqu’au Lake Tekapo, célèbre pour sa couleur turquoise. Entouré de montagnes souvent enneigées et de plaines orangées, Tekapo attire chaque année beaucoup de visiteurs qui s’émerveillent devant ce paysage grandiose et la petite église en pierre au bord du lac.

DSCN4999 DSCN5003 DSCN5005 DSCN5009

L’air y a la réputation d’être le plus pur de l’hémisphère Sud. Le lac doit sa couleur turquoise à la « farine de pierre », des particules minérales provenant de l’érosion de la montagne par les glaciers qui alimentent le plan d’eau, si fines qu’elles restent en suspension dans l’eau.

On fait également escale au Lake Ohau, un magnifique endroit isolé au pied des montagnes, hors des circuits touristiques.

DSCN5013 DSCN5014

Arrêt photos aux Clay Cliffs, un ensemble de falaises d’argile sculptées par l’érosion. Par beau temps, une lumière étonnante éclaire cet hémicycle aux hautes tours de glaise.

DSCN5033 DSCN5039 DSCN5044 DSCN5046

DSCN5048 DSCN5050

Arrivés dans la région de l’Otago, on commence par la ville de Wanaka, qui avec Queenstown est l’une des deux villes au cœur de cette région réputée du sud des Alpes. On consacre cette journée pluvieuse à la visite du Puzzling World, le paradis de l’illusion, où il s’agit de garder le nord dans le circuit d’hologrammes et d’illusions à faire tourner la tête ! Très amusant !

DSCN5069 DSCN5071 DSCN5077 DSCN5080 DSCN5083 DSCN5084 DSCN5086 DSCN5087 DSCN5090 DSCN5091

Un peu de marche le jour suivant jusqu’au Diamond Lake, qui offre un avant-goût de Mt Aspiring National Park avec des panoramas magnifiques permettant de voir comment les glaciers ont sculpté les montagnes.

DSCN5094 DSCN5096 DSCN5103 DSCN5118 DSCN5120 DSCN5124 DSCN5147 DSCN5148 DSCN5155 DSCN5157

Enfin nous arrivons à Cromwell. On visite d’abord le Old Cromwell, reconstitué à l’identique environ 40m au-dessus du site d’origine, aujourd’hui sous les eaux du lac artificiel suite à la construction d’un barrage plus au sud. On déambule parmi différents bâtiments d’époque, en pierre ou en bois, des boutiques d’art, le journal local d’antan, quelques habitations et un café.

DSCN5175 DSCN5176 DSCN5177 DSCN5181 DSCN5184 DSCN5185 DSCN5187 DSCN5192

Sur la route des vignobles, un sentier balisé permet de découvrir la ville fantôme de Bannockburn, à l’époque de l’or. La découverte et exploitation de l’or dans les années 1860 a transformé les gorges de la région en carrières à ciel ouvert et laissé des cicatrices importantes: la construction des canaux et barrages a érodé les pentes.

DSCN5221 DSCN5224 DSCN5225 DSCN5222

On peut encore voir des bâtiments en ruine, des éléments de machines, crevasses, fosses, puits et tunnels. Ça rappelle vaguement les décors du Far West.

DSCN5227 DSCN5235 DSCN5239 DSCN5241 DSCN5246 DSCN5251

Dans cette région où pullulent thym et petits lapins, des vignobles se sont progressivement installés depuis une bonne vingtaine d’années. Le cépage vedette de la région est incontestablement le pinot noir, mais on trouve aussi du pinot gris, riesling, chardonnay, gewurztraminer et sauvignon blanc.

C’est ici, dans notre super petit camping de Bannockburn que l’on va passer nos prochains mois, avec un travail dégoté au vignoble de Wild Earth. La suite très bientôt !

Vous pourriez aussi aimer...