Christchurch et Banks of Peninsula

On emprunte Lewis Pass pour traverser l’île d’ouest en est jusqu’à Christchurch. L’occasion de profiter d’un magnifique cadre de montagnes enneigées et d’épaisses forêts avant d’atteindre les plaines étendues du Canterbury.

DSCN1819 DSCN1816

 

Nous n’avons passé que très peu de temps sur Christchurch, centre commercial et industriel de l’île du sud, qui a subi d’énormes dommages suite au tremblement de terre ravageur de 2012. D’incessants travaux s’opèrent sur les routes craquelées, sur les habitations touchées et le centre-ville entièrement détruit.

DSCN1836 DSCN4624

Du coup, on n’a pas été tenté de rester plus, on a juste dans la même journée fait un petit tour dans Riccarton Bush ; un superbe petit parc au bord de la rivière et sa réserve d’arbres natifs dont certains ont plus de 500 ans. Puis visite du Canterbury Museum avec ses galeries consacrées à l’histoire maorie (les chasseurs de moas), à la géologie et l’environnement, sans oublier la reconstitution d’une rue de la ville dans les années 1870 et de la fameuse Paua Shell House (maison aux coquilles d’hormeaux)…
DSCN4681 DSCN4687 DSCN4704 DSCN4701 DSCN4700 DSCN4698

DSCN4691

Puis on finit avec le Botanic Garden où serres et parterres proposent un voyage thématique dans le monde végétal.

DSCN4637 DSCN4638

DSCN4649 DSCN4646 DSCN4659 DSCN4661 DSCN4671 DSCN4669 DSCN4667 DSCN4662 DSCN4679 DSCN4678

On s’échappe très vite en direction du sud, vers les Banks Peninsula. Un massif volcanique culminant à 1500m surgit en pleine mer il y a plus de 11 millions d’années, suivi d’un autre 3 millions d’années plus tard. Les dépôts dus à l’érosion des Alpes du Sud comblent la séparation d’avec la terre ferme et l’île devient péninsule.

Nos pas nous mènent par hasard jusqu’à la French Farm où se trouvent un magnifique domaine avec un vignoble tenus par Tim et Heidi (chirurgien anglais et photographe autrichienne),

_MG_6512 _MG_6511 _MG_6519 _MG_6516

un couple adorable qui nous invitent à poser notre van à côté d’un de leur bâtiment servant de chambre d’hôte et de dégustation de vin. On y passe quelques jours à boire du bon vin, manger de bons repas et donner un coup de main sur leur bateau + quelques bricoles sur l’ordinateur.

_MG_6524 _MG_6526

On garde un très bon souvenir de cette rencontre fortuite.

Mais il est temps de nous dégourdir un peu les jambes sur une randonnée de 2 jours dans la chaîne de montagnes jusqu’au Diamond Harbour.

DSCN4906 DSCN4904 DSCN4802 DSCN4793 DSCN4775 DSCN4767 DSCN4756 DSCN4754

Malgré le vent extrêmement puissant qui rend l’ascension difficile, on jouit d’un temps magnifique,

DSCN4799 DSCN4764 DSCN4773 DSCN4736 DSCN4735 DSCN4738 DSCN4724 DSCN4744

et d’un coucher de soleil qui reste le plus époustouflant de ce que l’on a connu jusque-là.

DSCN4838 DSCN4848 DSCN4854 DSCN4842 DSCN4845 DSCN4856 DSCN4857 DSCN4873 DSCN4862 DSCN4863 DSCN4882 DSCN4891

DSCN4887 DSCN4895

Pas de vrai camping, donc on se trouve un site plus ou moins abrité sur l’un des sommets pour planter la tente. Personne aux alentours.

DSCN4828 DSCN4832 DSCN4817 DSCN4814

Une marche un peu difficile avec le poids du sac de rando, mais purement valable avec des points de vues à couper le souffle.

Notre dernière journée est consacrée à la visite d’Akaroa, une baie absolument magnifique ! C’est le seul village aux accents francophiles du pays (petit clin d’œil à la tentative de colonisation française ratée) avec quelques noms de rues et magasins d’artisanat français.

_MG_6491 _MG_6488 _MG_6486 _MG_6484 _MG_6479 _MG_6476

_MG_6480 _MG_6463

Vous pourriez aussi aimer...